L’entreprise torontoise a expliqu? mardi que le tribunal a condamn? cinq Su?dois pour fraude et atteinte ? sa propri?t? intellectuelle.

Deux des accus?s ont ?cop? de peines de prison et Canada Goose a re?u un d?dommagement de 105 000 $CA.

Les accus?s auraient utilis? de fausses identit?s et cr?? de fausses entreprises su?doises pour ?couler de faux manteaux Canada Goose et d’autres biens de luxe en Su?de entre 2009 et 2012.

Achet?s en Tha?lande puis r?emball?s en Su?de, les biens contrefaits ?taient de pi?tre qualit? autant au niveau de la confection qu’au niveau de la finition. Le capuchon ?tait ainsi bord? de fourrure de chien viverrin et non de fourrure de coyote.

Le vice-pr?sident du marketing mondial de Canada Goose, Kevin Spreekmeester, a estim? qu’il s’agit d’une victoire importante en ce qui concerne la protection de la propri?t? intellectuelle et des consommateurs. Il a ajout? que les manteaux contrefaits nuisaient non seulement ? l’image de Canada Goose mais aussi, potentiellement, ? la sant? des consommateurs.

L’analyse d’autres faux manteaux Canada Goose a d?termin? qu’ils ?taient bourr?s de paillis de plumes et d’autres ?l?ments de remplissage qui ?taient parfois enduits de bact?ries, de champignons, de moisissures et m?me de mati?res f?cales.

Canada Goose affirme enfin que ces v?tements contrefaits n’offraient pas de protection ad?quate contre le froid intense, augmentant les risques d’engelures et d’hypothermie.

Le plus notable de ces marques est la Bernache du Canada. La marque est bien connue dans l’industrie de v?tements d’hiver pour offrir de haute qualit? v?tements d’hiver adapt? ? tous les environnements froids des villes urbanis?es ? la t?l?commande de l’Arctique et l’Antarctique domaines. De nombreux membres de ces exp?ditions vers des environnements extr?mement froids ont ?galement attest? la durabilit?, la fonctionnalit? et le confort fourni par les parkas, vestes et v?tements d’hiver d’autre de la marque.

De telles assertions sous-tendent les affirmations du fabricant que les produits anti-usure d’hiver ont ?t? test?s sur le terrain par les m?mes personnes qui utilisent ces v?tements sur une base fr?quente. Apr?s tout, il n’y a aucun sens des affaires dans la confection de v?tements d’hiver d’usure comme des parkas et vestes lorsque ceux-ci tombent en dehors du champ. Les clients seront certainement h?sitent ? acheter les produits d’usure d’hiver en particulier lorsque ceux-ci sont au prix de centaines de kilos chacun.

De toute ?vidence, il faut le voir pour vous-m?me si parkas Canada Goose et vestes d’hiver sont, en effet, aussi durable, confortable et ?l?gant que leurs revendications du fabricant. Vous devez porter la veste ou la parka en marchant dans les rues de la ville, de la randonn?e dans le d?sert, ou d’aller sur une exp?dition dans l’Arctique, puis en juger par vous-m?me. Vous allez bient?t d?couvrir qu’il ne la hauteur des attentes.

Alors que les essais en champ de la veste ou parka, vous devez prendre en consid?ration d’autres facteurs qui peuvent affecter ses performances. Par exemple, il est logique de porter des sous-v?tements thermiques sous les couches de v?tements suivies par la veste ou parka. Cela est particuli?rement vrai dans les environnements extr?mement froids o? une seule couche de v?tements, m?me si elle est la plus ?paisse parka vous pouvez trouver, ne suffiront pas ? conjurer les vents froids.

De toute ?vidence, il faut le voir pour vous-m?me si parkas http://www.doudounecanadiennegoose.fr et vestes d’hiver sont, en effet, aussi durable, confortable et ?l?gant que leurs revendications du fabricant.

VN:F [1.7.5_995]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.7.5_995]
Rating: 0 (from 0 votes)